Nous travaillons actuellement à la compatibilité de notre site sur Internet Explorer.
En attendant, nous vous recommandons d’utiliser Chrome, Edge ou Firefox pour profiter pleinement du site.

Médias en Seine 19 novembre 2020
2392 1605552223 Hhjuya

Caroline Fourest

Journaliste

Caroline Fourest est essayiste, éditorialiste, scénariste, réalisatrice, co-fondatrice de la revue ProChoix (féministe, antiraciste et laïque) et chroniqueuse à Marianne. Ancienne journaliste à Charlie Hebdo, pendant l’affaire des caricatures, chroniqueuse au Monde et à France culture, elle a enseigné à Sciences-Po sur « Multiculturalisme et Universalisme ». Et elle a écrit de nombreux essais remarqués sur l’extrême droite, l’intégrisme, le multiculturalisme et l’universalisme, dont Tirs Croisés : la laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman, Frère Tariq : le double discours de Tariq Ramadan, La tentation obscurantiste, Le choc des préjugés, La Dernière Utopie : menaces sur l’universalisme, Libres de le dire (conversations mécréantes avec Taslima Nasreen, Marine Le Pen démasquée ou encore Eloge du blasphème (décrit par Salman Rushdie comme « un livre d’importance vitale »), Génie de la laïcité et « Génération Offensée » (best seller). La plupart de ses livres sont édités en poche et ont reçu des prix : comme le Prix national de la laïcité, le Prix du livre politique, le prix Jean Zay, le Prix Aron-Condorcet, le Prix Fetkann ou le Prix Adrien Duvand de l’Académie des Sciences morales et politiques. Certains sont traduits en anglais ou en arabe. D’autres, comme La Dernière Utopie, sont enseignés. Ses chroniques sont régulièrement traduites en anglais, en espagnol, en croate, en persan, en italien, en arabe, en japonais et en russe. Réalisatrice d’une vingtaine de documentaires — dont Les Parcs de la Paix (Arte) et une série de films contre les préjugés, « Cahiers de doléances » sur LCP, et une autre sur les « Réseaux de l’extrême » pour France 5 — elle se consacre désormais à la fiction. Son premier long métrage de fiction, Soeurs d’Armes, a réunit un très beau casting : Amira Casar, Camélia Jordana, Esther Garrel… Il raconte l’engagement deux jeunes françaises aux côtés des combattantes Kurdes pour sauver les Yézidies. Membre de plusieurs jurys de livres, elle a également siégé à la Fondation Anna Lindh (pour le dialogue entre les cultures) et préside cette année le jury du Prix du Livre politique.

Intervention

Revivez le festival des médias de demain